Into the Wild - commentaires Into the Wild 2015-12-28T10:12:38Z https://www.merlanfrit.net/Into-the-Wild#comment5972 2015-12-28T10:12:38Z <p>Merci pour cet article !</p> <p>Il est en effet bien fichu ce bac à sable polaire ; je l'avais en ligne de mire depuis pas mal de temps, j'ai franchi le pas lorsqu'il est tombé à 10 euros sur steam (profitez-en !). <br />Premier constat : une jolie esthétique, un peu cartoonesque, claire et sobre, manière élégante de compenser le manque de moyen et la faiblesse du moteur. Le survival y gagne un petit côté conte de noël (mine de rien, ça dédramatise, à l'inverse du sound design, stressant et impeccable). <br />Le jeu réussit à maintenir en permanence un sentiment d'urgence : trouver l'abri, collecter fébrilement de quoi tenir quelques heures de plus... <br />La ruse perverse des développeurs est justement qu'on a jamais le temps : à peine au chaud, on ferait bien une sieste... oui mais non, car la faim et la déshydratation guettent ; on ferait bien un feu, désossons l'armoire là ; mais ça va prendre tant de temps, donc tant de calorie, donc au moins deux des pauvres barres de chocolat que je garde dans le sac... et ainsi de suite : le décompte des calories restantes oblige sans arrêt à arbitrer entre action et ressource, de façon un peu artificielle (ça va trop vite) mais très efficace niveau gameplay. Jamais de zone de confort.</p> <p>D'ailleurs, après deux parties dans la zone des lacs, censée être la plus facile, où l'on trouve pas mal d'abris et de ressources, terminées à chaque fois devant un loup (qui fait un peu trop figure de "grand méchant loup de service" pour le coup, comme le rappelle l'article), je me posais la question de la meilleure stratégie : faut-il plutôt bouger en permanence dés qu'on a looté un abri ou y établir une base et rayonner pour collecter le max de trucs et pas trop charger le sac ? <br />Allez, je vais encore y passer quelques heures mais déjà les mécaniques de jeu semblent affûtées ; un bon scénar par dessus, et on tiendra là une perle.</p> <p>PS : je me demandais d'ailleurs : y'a-t-il des équivalents actuels ou pas trop anciens dans le genre survie "réaliste" (basée sur les besoins biologiques, l'environnement). Je serais preneur. La seule référence que je vois date du milieu des années 90, <i>Robinson's requiem</i>, si cela dit encore quelque chose à quelqu'un.</p>