Et si... - commentaires Et si... 2016-03-04T09:12:55Z http://www.merlanfrit.net/Et-si#comment6057 2016-03-04T09:12:55Z <p>Comme le moteur de l'esprit scientifique et même de l'esprit religieux, il existe une propension chez l'être humain à vouloir trouver des explication rationnelles à ce qu'il ne peut pas comprendre. Pour le fan, c'est pareil. Chaque petite trou inexpliqué dans un scénario lui laisse un vide qu'il se sent le besoin de combler, d'expliquer.</p> <p>Alors que ce trou soit laissé par les auteurs volontairement (comme dans les Souls avec leur narration fragmentée qu'il faut assembler comme les pièces d'un puzzle qui sera toujours incomplet) ou bien involontairement (comme dans Final Fantasy 8, cela m'étonnerait au plus haut point si les scénaristes avaient effectivement échafaudé une telle mythologie pour leur jeu, bien qu'elle fasse quand même sens, mais ce n'est qu'un avis personnel), l'important, et le beau, dans toute cette affaire de "et si", est que l'univers du jeu, du film ou du livre continue à exister en dehors de lui même, dans la tête de ceux qui ont pris du plaisir à s'y plonger.</p> <p>En tant qu'auteur, je trouve que c'est là une belle récompense.</p> Et si... 2016-03-03T10:54:00Z http://www.merlanfrit.net/Et-si#comment6056 2016-03-03T10:54:00Z <p>Lynch, Mirò, et certains jeux vidéos dessinent des esquisses sur les canevas de nos vies. C'est leur force : ne pas être tangibles en soit (même Lynch avoue poursuivre des idées et concepts qu'il affine au fur et à mesure de ces films et de sa vie), mais uniquement en rapport avec une forme de réalité, possible (ou pas). La poésie est un grand accomplissement de l'Humanité.</p> <p>Le fait de demander aux créatifs d'être compréhensibles me semble être, malheureusement, une vision très dégradante de la création. L'artisan doit pouvoir faire son travail et le client consommateur n'est pas forcément toujours le Roi (je m'oppose à la monarchie absolue que nous, consommateurs, nous nous imposons).</p> <p>Et si tout ceci n'était que pour faire de l'argent ? J'ai l'impression que le rationalisme aigu stigmatise les occidentaux dans leur capacité à s'évader avec des rêves : pourquoi faudrait-il fixer le cours d'eau d'un fleuve et forcément y voir un sens et une logique qui représente ce que nous sommes ? Nous sommes partie intégrante de cette Vie, nul besoin de chercher un sens.</p> <p>Nos rêves sont faits de gloire, les rêves de certains sont faits de piliers de cristal qui s'effondrent comme du gaz inter-stellaire pour créer un nouveau système de vie (le Japon et les héros se transformant en cristal ^^). Lynch apporterait la transmigration pour souligner cette transition permanente de nos êtres. Certaines fois, fixer c'est également lâcher prise et se laisser porter. Bien évidemment, cela ne répond pas du tout à la question de ce papier, et j'en suis navré. Et si j'étais largué ? Absolument (il y a un petit peu de fièvre ici et là me semble-t-il, et si c'était la maladie ?).</p> Et si... 2016-03-03T10:48:35Z http://www.merlanfrit.net/Et-si#comment6055 2016-03-03T10:48:35Z <p>Surtout que Lynch va chercher du côté de l'onirique. Il est donc normal qu'on ne comprenne pas tout, c'est voulu. C'est l'essence même du rêve que de demeurer un conglomérat d'images insaisissables. Il est vain de chercher à en fournir une interprétation absolue. C'est plutôt une collection de symboles, sans forcément de liens logiques.</p> Et si... 2016-03-02T19:26:18Z http://www.merlanfrit.net/Et-si#comment6052 2016-03-02T19:26:18Z <blockquote class="spip"> <p>certains (comme Lynch, à mon sens) ont tendance à tomber dans la facilité avec une posture "génie mécompris", en gros démerdez-vous pour me comprendre et probablement que dans le lot j'en accrocherai deux ou trois.</p> </blockquote> <p>Ce serait une erreur de croire que Lynch (ou bien d'autres) veut absolument être compris. Il n'y a rien à comprendre, toute explication ne peut venir qu'a posteriori. C'est un certain ressenti qui importe — auquel on a tout-à-fait le droit de ne pas être sensible, et même de dire qu'il n'existe pas. En ça c'est très proche des jeux que tu cites, où le ressenti, sous la forme du gameplay, importe plus qu'un hypothétique scénario.</p> <p>Cela ne m'empêche pas d'apprécier des tentatives d'explications les plus farfelues (<a href="http://zalifalcam.com/2014/08/21/faire-les-jeux-mario-wario-et-donkey-kong-dans-lordre-chronologique-du-scenario-aucun-probleme/" class="spip_out" rel="external">comme sur Super Mario</a>). Mais j'évite de les lire pour les univers qui me tiennent vraiment à coeur, le flou m'apparaît plus confortable. Même la chronologie précise de <i>Valérian et Laureline</i>, je préfère l'ignorer.</p> Et si... 2016-03-02T16:29:22Z http://www.merlanfrit.net/Et-si#comment6051 2016-03-02T16:29:22Z <p><strong>Matthieu :</strong> Ce n'est pas faux, mais alors là il faudrait des pages et des pages supplémentaires pour analyser ça. On verra pour une autre fois.</p> <p>C'est d'ailleurs un constat qui n'est pas limité au JV mais qui s'applique à tout, y'a qu'à voir le nombre d'auditeurs qui tentent de trouver le sens des paroles de la plupart des chansons, on y retrouve les mêmes travers que ceux que je décris plus haut. <br />Ou encore, si j'osais le parallèle, avec les croyants qui se tapent dessus depuis des siècles sur le sens à donner à leur parole divine. Mais je m'égare.</p> <p><strong>Laurent :</strong> Je n'ai vu de Lynch que la série Twin Peaks et je n'ai effectivement pas tout saisi, ça m'a même fait sortir du trip avant la fin. Pas par envie de tout comprendre, mais surtout par défaut d'avoir quelque chose de tangible, de "réèl" à me raccrocher.</p> <p>Paradoxalement je discutais il y a quelque jours de l'incapacité des Final Fantasy, notamment, à bien faire passer leur scénario. Malgré tout ce que je dis dans l'article, je pense que les créatifs doivent faire des efforts dans leur façon de raconter, de transmettre leur message, déjà pour que ce soit plus efficace et agréable pour le joueur, mais aussi parce que certains (comme Lynch, à mon sens) ont tendance à tomber dans la facilité avec une posture "génie mécompris", en gros <i>démerdez-vous pour me comprendre et probablement que dans le lot j'en accrocherai deux ou trois.</i></p> <p>Et pour revenir au jeu vidéo, les FF ne sont pas les seuls, j'en veux pour preuve le nombre de joueurs (j'en fais partie) qui n'ont rien pigé au scénario des <i>Dept. Heaven</i> avant de lire les interviews des créateurs, parce que l'histoire ne tient pas dans les seuls jeux qu'ils développent et que - contrairement aux Zelda - essaye de former un tout cohérent, sans y arriver. C'est un peu dommage</p> Et si... 2016-03-02T14:18:58Z http://www.merlanfrit.net/Et-si#comment6050 2016-03-02T14:18:58Z <p>Il est dommage que l'article n'aborde pas les limites de cette approche. <br />Vouloir remettre Zelda dans l'ordre chronologique ou denuer Bloodborne de ses mysteres est un contre sens. Loin d'etre un obstacle a leur comprehension, l'ambiguite est intrinseque a ces oeuvres. <br />Qu'est ce qui pousse ces fans a essayer de tout expliquer ? Pensent ils vraiment qu'une oeuvre acquiert sa valeur par une coherence a toute epreuve ? Mettre tous les Zeldas dans une seule chronologie, c'est vouloir croire que l'art ne se cree que sous la figure romantique d'un createur demiurge, controlant tout. Bref, une vision passeiste, a l'encontre de la realite des jeux videos.</p> Et si... 2016-03-02T09:52:28Z http://www.merlanfrit.net/Et-si#comment6049 2016-03-02T09:52:28Z <p>Cette problématique me ramène toujours à David Lynch, réalisateur par excellence de flims volontairement abscons et inexpliqués. A la sortie de <i>Mulholland Drive</i>, j'ai été surpris par l'abondance de tentatives d'explications ... et je ne comprenais pas pourquoi tant d'entêtement. Comme si tout devait avoir un sens clair, précis, une raison d'être. <i>Mulholland Drive</i> reste pour moi une bonne expérience, entre autres parce que j'étais bercé par une incompréhension douce et totale.</p>