Nom de famille - commentaires Nom de famille 2016-01-18T00:23:40Z http://www.merlanfrit.net/Nom-de-famille#comment6006 2016-01-18T00:23:40Z <p>Moi aussi j'ai pris l'habitude de donner mon nom aux héros de RPG quand ceux-ci n'ont pas de nom à la base, car je trouve que cela renforce l'identification. J'ai d'ailleurs de la chance car dans beaucoup de vieux jeux, le nombre maximum de lettres correspond exactement au nombre de lettres qui constituent mon prénom. Dans le cas contraire, j'en fais une version abrégée, voire la version germanique d'origine avec "Rudolf".</p> <p>Quoi qu'il en soit, j'ai été très touché par Dragon Quest V, ayant complètement adhéré à son concept, alors même que je n'ai pas d'enfant. J'ai été particulièrement ému par l'ellipse dont tu parles et que j'avais trouvée assez triste, mais dégageant une émotion très forte quand on voit les enfants revenir en ayant dix ans.</p> <p>Bel article qui rend bien hommage au jeu en tout cas.</p> Nom de famille 2015-11-09T11:34:32Z http://www.merlanfrit.net/Nom-de-famille#comment5887 2015-11-09T11:34:32Z <p>C'est marrant, j'ai fait le chemin inverse de ce que l'auteur raconte. Petit, je mettais systématiquement mon vrai nom dans les RPG, au risque de vexer les frangins qui devaient subir pendant 100 heures la glorification de leur aîné. Et puis il y a quelques années, j'ai commencé à appeler mon héro "Popolus" ou "Popolus Després" (du nom d'un champignon phallique tout à fait imaginaire). Je crois que le premier jeu où j'ai fait ça, c'est Persona 4. Puis Dark Souls, FFXIV, Dragon Age, etc. Récemment, je suis devenu l'heureux propriétaire d'une 3DS et, au moment d'inscrire mon Mii, je n'ai même pas hésité à entrer le pseudonyme. Quelle surprise lorsque, un beau jour, je reçois un mail officiel de Nintendo s'adressant à moi en tant que "Popolus Després". J'étais devenu mon avatar nigaud...</p> Nom de famille 2015-11-06T09:21:06Z http://www.merlanfrit.net/Nom-de-famille#comment5883 2015-11-06T09:21:06Z <p>J'ai jamais pu me satisfaire de nommer mes héros de mon propre prénom, d'autant que celui-ci est, paradoxalement (au départ ça vient de <i>Niké</i>), trop souvent associé à des personnages débonnaires, ou victimes dans les œuvres de fiction.</p> <p>Mais depuis ma première partie de DraQue V, j'ai décidé que tous les <i>Hero</i> de cette série porteraient pour moi le même prénom. Ça donne une certaine unité à ces histoires de héros légendaires, souvent liés par l'hérédité réelle (les héros des trois premiers sont les descendants les uns des autres) ou divine. Et ça m'évite en plus d'avoir à me creuser la cervelle.</p> <p>A part ça ce cinquième épisode m'a durablement marqué, plus que tous les autres, justement par cet enchainement de générations et les évènements cruels qui s'abattent sur cette gentille famille. Ça reste l'une de mes meilleures expériences de RPG pour mes jeunes années.</p>