La morale du samoura├» des rues - commentaires La morale du samouraï des rues 2015-09-04T23:21:40Z http://www.merlanfrit.net/La-morale-du-samourai-des-rues#comment5739 2015-09-04T23:21:40Z <p>Un petit message pour abonder dans le sens de l'article.</p> <p>Passé le "choc" préliminaire à la découverte d'un univers (j'ai découvert la licence Shadowrun en même temps que le jeu vidéo) qui semble à première vue racoler ensemble de manière un peu absurde deux éléments tellement distincts, force est de constater que la recette prend rapidement forme entre les mains des développeurs qui sont parvenus à pondre, avec Dragonfall, et à mon sens, un véritable bijou de RPG. On passe rapidement sur le gameplay lui-même, les phases tactiques et développement de perso, aussi simples qu'efficaces, entre deux cartes "à nettoyer" quasi couloirs, pour s'attarder bien sûr sur l'écriture. C'est bien simple, je n'ai pas connu mieux depuis... Depuis je ne sais pas, en fait. Les vieilles références du genre s'établissant dans un style plutôt éloigné, à la héroïque fantasy, il est difficile de comparer avec les productions anciennes ou récentes pour ce qui est de la stylistique. On est plus proche d'une ambiance Western, en fait. Ou bien oui, dans un vrai bon thriller, bien torché, à base d'urgence latente, de conspiration globale, et de testostérone surdosée - thématique rarement abordée sous son angle contemporain dans le genre vidéoludique qui nous intéresse aujourd'hui. Car pour ce qui est de la vivacité des dialogues, de l'épaisseur des personnages, de la qualité des structures narratives, on touche ici à ce qu'il se fait de mieux en la matière. Si on retrouve parfois quelques ficelles un peu usées, qui affleurent ici et là, le tout est tellement costaud, solide, bien rythmé, et tellement efficace, qu'on en vient à considérer les quelques clichés les plus gros comme de sympathiques clins d'œils plutôt que comme de véritables faux-pas narratifs. Et d'ailleurs, souvent, lorsqu'on craint de voir se pointer le pathos facile, l'écriture finit toujours par retomber sur ses pattes en contournant l'écueil avec une élégance certaine, nous prenant parfois même à contrepied.</p> <p>Bref, Dragonfall, c'est très très bon. Très bien écrit, très bien ficelé, justement rythmé, parfaitement achevé. Ça s'engloutit comme un excellent roman (dont vous êtes le héros, en plus, et de manière à développer une vraie personnalité à travers vos réponses - c'est la cerise sur le gâteau).</p> <p>PS : j'ai tenté ensuite le premier volet, et je dois dire que je ne le trouve pas si mauvais que certains critiques ont bien voulu le laisser entendre. J'ai bien adhéré à l'ambiance vieux film noir de la première partie du jeu, les dialogues sont toujours tranchants, les personnages hauts en couleurs, bien que moins fouillés sur le long terme... On se perd un peu ensuite avec cette histoire d'invasion à dormir debout qui provoque une suite un peu longuette, un peu pénible de rencontres hostiles jusqu'à un final sans grande saveur. Mais dans l'ensemble, même si on est loin du degré de maîtrise de Dragonfall, Returns reste, à mon sens, un jeu attachant, à défaut d'être franchement mémorable. C'est à jouer quoi, quand même.</p> La morale du samouraï des rues 2015-06-03T04:57:57Z http://www.merlanfrit.net/La-morale-du-samourai-des-rues#comment5474 2015-06-03T04:57:57Z <p>ouais, Avadon, au doigt mouillé, je dois déjà être au double et c'est pas fini... et effectivement j'en ai un peu marre. <br />Bon, et puis l'univers Shadowrun a son charme... il a déjà le charme immense de nous dépayser un petit peu. Maintenant je ne vois pas trop comment on peut le gérer autrement que de sur le mode de la parodie. Or, dans mon souvenir, la licence RPG se prenait au contraire très au sérieux. Alors que moi si on me parle de pole danceuse orcque ou de dragon PDG de multinational, spontanément, j'ai plutôt tendance à rigoler.</p> La morale du samouraï des rues 2015-06-02T15:36:25Z http://www.merlanfrit.net/La-morale-du-samourai-des-rues#comment5473 2015-06-02T15:36:25Z <p>Un des gros problèmes des jeux de Vogel aussi (et je continue à explorer son oeuvre, j'ai une partie du fabuleux Genforge 5 en cours), c'est que c'est jeux sont trop longs. Là tu en as pour une vingtaine d'heures environ, ce qui évite de trop sentir la répétition.</p> La morale du samouraï des rues 2015-06-02T10:13:39Z http://www.merlanfrit.net/La-morale-du-samourai-des-rues#comment5472 2015-06-02T10:13:39Z <p>Tu le vends bien... <br />Là, je suis en train de finir Avadon et ce qui manque, dans ce jeu, c'est un peu de budget en character design. Ca fait qu'on arrive pas à se foutre dans la peau du personnage et, du coup, à s'impliquer dans les dilemmes moraux qui sont quand même au coeur du jeu. <br />Si Shadowrun permet ça, alors love.</p>