Seum arcade

Les jeux vidéo engagés ont le seum (bon d’accord, je n’ai pas pu me retenir de faire un mauvais jeu de mots). Et quoi de mieux que l’efficacité arcade pour faire passer de manière ludique un message ? C’est ce que nous montrent les titres de la game jam Jeux Debout, mais aussi le site parodique GOP Arcade.

Jeux Debout

La game jam Jeux Debout, inspirée du mouvement Nuit Debout, s’est tenue ce week-end. Le résultat est à découvrir sur itchio.io, et il reste une semaine pour délibérer et désigner le meilleur jeu. Ne nous voilons pas la face : l’initiative (dont nous avions parlé il y a quelques semaines) avait de quoi séduire, mais il faut avouer que le résultat n’est pas tout à fait à la hauteur des attentes. Seuls treize jeux sont au rendez-vous (dont il semble que certains n’aient pas été créés spécialement pour l’occasion), et il n’y a pas vraiment de quoi se relever la nuit. Je n’ai pas pu tester les jeux de plateaux, même si GarouPatron, la version militante du classique Loup Garou a de quoi séduire.

Côté jeu vidéo, on ne passera pas plus de quelques secondes sur 20493, le clone de 2048 avec la tête de Manuel Valls. Raid Cosmic 2 qui nous demande de flashballer les zadistes mais pas les agriculteurs n’arrache guère qu’un demi sourire, mais l’essentiel était évidemment de s’amuser à créer ensemble. Je sauverai cependant du lot le marrant Lacrymo Tennis 2016, dans lequel il faut renvoyer des grenades à coup de raquette.

Pas dit que le jeu-tract amateur relance un mouvement qui semble s’essouffler, mais l’initiative mérite d’être saluée.

GOP Arcade

Outre-Atlantique, on n’en est malheureusement plus à défendre les conditions de travail, on craint plutôt l’arrivée au pouvoir de Donald Trump, qui répand sans le moindre scrupule les marottes de l’extrême droite américaine : plus d’armes, plus d’islamophobie et de xénophobie... Le seul avantage de ce mouvement réactionnaire, est qu’il prête à rire, pour peu qu’on puisse oublier la terreur qu’il nous inspire.

On s’était déjà beaucoup amusés avec le gadget aussi non-sensique que cathartique TrumpDonald.org, et le site GOP Arcade [1], qui a été partagé comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux, promet de belles tranches de rigolade. Six jeux sont disponibles pour le moment, mais d’autres devraient bientôt faire leur apparition. Les mécanismes sont basiques, s’inspirant souvent de titres connus, ce qui les rend immédiatement assimilables, le message n’est guère plus complexe, mais le fini a quelque chose de professionnel : n’importe qui peut comprendre les jeux du GOP arcade, ce qui est loin d’être un défaut si leur but est de servir de tracts.

Good Guy With A Gun s’inspire des jeux de service, qui vous mettent généralement au comptoir d’un restaurant, sauf qu’il s’agit ici de vendre le plus vite possible des armes automatiques aux clients d’une armurerie, jusqu’à ce que la situation dérape. Il ne vous reste alors qu’à jouer à Thoughts & Prayer : the Game, un jeu de stratégie qui montre à quel point les habituelles formules toutes faites des politiciens déplorant les tueries ne sont pas d’une grande efficacité pour les endiguer.

Mais le jeu qui sort du lot est Bomb the Right Place. Il est temps de prouver que l’Amérique ne doit pas se laisser impressionner par les terroristes, en bombardant les lieux où ils se terrent : Kaboul, le Caire, Bagdad... Pour cela il faut les désigner sur une carte politique, où les noms n’apparaissent pas. On a vite fait de comprendre que c’est plus coton que ça en a l’air, et gare à ne pas se tromper de pays (eh oui, j’étais persuadé que Kandahar se trouvait au Pakistan...). Une bonne façon de réviser sa géographie.

Ce genre d’initiatives risque certes de ne s’adresser qu’aux convaincus, et aussi brillamment réalisés les jeux soient-ils, il n’est pas certain qu’ils parlent aux supporters de Donald Trump. Est-ce si important ? Et si l’essentiel, dans le cas présent, était d’avoir le seum, de le clamer. A défaut de changer le monde, c’est la meilleure catharsis.

Notes

[1] Le GOP, c’est le Grand Old Party, le parti Républicain.

Il y a 1 Message pour "Seum arcade"
  • Cédric Muller Le 21 juin à 10:26

    La réalité étant si cynique, je ne vois pas où le jeu vidéo pourrait faire mieux. En revanche, un petit jeu à la Out There en milieu économico-politique, avec la possibilité de répondre à Macron aurait été une franche avancée. Ah, là, je .. touche. Le problème avec ce genre de jeu est qu’il faut maitriser son sujet et en tirer un gameplay au nectar ludique. Pas simple ...
    Je préfère encore http://trumpdonald.org, équivoque et militant jusqu’aux dents. Encore navré pour le pessimisme ambiant.

Laisser un commentaire :

Qui êtes-vous ? (optionnel)
Ajoutez votre commentaire ici

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

© Merlanfrit.net | À propos | web design : Abel Poucet