Poisson frais

Articles

Poisson frais

Yakuza 6

L’art de la révérence discrète

Yakuza 6, qui met finalement à la retraite Kiryu Kazuma, n’est peut-être pas un épisode majeur. Mais il met remarquablement en valeur le charme un rien suranné de la Province japonaise.

Poisson frais

The Last Guardian

Parlons Trico

GRAOU. Maintenant, parlons de The Last Guardian.

Poisson frais

Final Fantasy XV

Half-Baked

FF XV fait encore et toujours débat sur Merlanfrit. Selon Colin Fourtet, après presque 10 ans de cuisson, la dernière recette de Square Enix sort du four à moitié cuite seulement.

Poisson frais

Resident Evil 7

Le corps du mal

Resident Evil a toujours été une histoire de corps. Le septième épisode ne fait pas exception à la règle, tant l’horreur qu’il suscite repose sur le malaise physique.

Poisson frais

Fire Emblem Heroes

Le mal est dans la poche

Sous le ciel gris de février, je me réchauffe aux images pétillantes dont m’inonde Fire Emblem Heroes, je m’accroche à mon téléphone, seule fenêtre vers un monde étincelant d’aventures faciles, où je me berce de récompenses. Le gasha (ou gacha) de Nintendo est une belle réussite. Raison de plus pour s’en défier ?

Poisson frais

Euro Truck Simulator 2

La France miniature

Avec sa nouvelle extension, SCS Software a choisi de représenter la France. Mais laquelle ?

Poisson frais

Dishonored 2

Le jeu machine

En surface, Dishonored 2 est bien huilé. Mais la machine d’Arkane manque d’humanité et de direction, au point de tourner à vide.

Poisson frais

Dishonored 2

Le déshonneur d’Emily Kaldwin

Attaché à ses racines 90’s, Dishonored 2 est un laboratoire mis à disposition des férus d’action et d’infiltration. Dans la lignée des grandes références de l’âge d’or, il revendique sans ciller son statut de pur jeu vidéo, et expérimente une multitude de possibilités sans tomber dans le piège du jeu en monde ouvert. En d’autres termes, il est étonnant.

Poisson frais

SHENZHEN I/O

La programmation, c’est du chinois

On ne joue pas à SHENZHEN I/O pour apprendre à programmer, mais pour élaborer quelque chose qui nous dépasse, qui ne nous appartient jamais totalement.

Poisson frais

Final Fantasy XV

Le roi qui n’était pas là où on l’attendait

Final Fantasy XV fait débat chez Merlanfrit. Signé Victor Moisan, le troisième avis dresse le portrait d’un grand jeu audacieux au projet esthétique époustouflant, sur lequel les équipes de Square Enix ont su imprimer une direction forte malgré les vents et les marées.

© Merlanfrit.net | À propos | web design : Abel Poucet