Papillotes 2011

Raw Danger !, Disaster : Day of Crisis, I Am Alive

3- Le jeu catastrophe en manque de répliques

Spectaculaire et riche en scènes d’action à suspense, le film catastrophe paraît naturellement « vidéoludogénique ». Mais contrairement au film d’horreur devenu sur consoles le surexploité survival horror, le jeu catastrophe attend toujours le succès décisif qui lui permettrait de générer un style à part entière. Quelques studios s’y sont frottés pour se piquer d’infortunes diverses. Sorties sabotées en Occident pour Irem et sa série Zettai Zetsumei Toshi, avec des localisations absurdes (les personnages devenus blonds de SOS Final Escape) voire foireuses (Raw Danger ! édité par les rois du cheap 505 Games) ou inexistantes (le troisième épisode sur PSP). Désaveu éditorial pour Monolith Soft et son Disaster : Day of Crisis, jamais sorti aux États-Unis après que Reggie Fils-Aime, président de Nintendo of America, eut déclaré « je ne crois pas que Disaster soit un jeu à 50 dollars ». Mépris des critiques pour Dark Energy Digital et son Hydrophobia, présenté en long et en large comme une nouvelle étape dans l’Histoire du jeu dématérialisé par le magazine Edge qui, en bon spécialiste de la douche écossaise, lui attribuera finalement la note de 3/10.

La malédiction culmine lorsqu’en mars dernier, le Japon subit un séisme d’une magnitude considérable (neuf sur l’échelle de Richter). Irem décide d’annuler la sortie alors imminente du quatrième Zettai sur PlayStation3. Une décision tout à l’honneur du studio, qui ne s’en relèvera pas. Puis une fois l’émotion médiatique retombée, un autre jeu que l’on pensait annulé depuis belle lurette réapparaît. Conçu comme un blockbuster AAA chez Darkworks, I Am Alive est depuis passé par on ne sait combien de studios d’Ubisoft pour finalement sortir, croisons les doigts, sur les plateformes dématérialisées. Déjà catastrophe industrielle, I Am Alive peut néanmoins déclencher un autre raz-de-marée : celui d’un jeu catastrophe aussi populaire et fructueux que sa source d’inspiration cinématographique.

Il y a 5 Messages de forum pour "3- Le jeu catastrophe en manque de répliques"
  • Alexis Bross Le 5 décembre 2011 à 10:05

    Allez, faisons semblant d’y croire, parce que j’aimerais effectivement, comme tu le dis, un jeu qui fasse passer le genre "jeu catastrophe" pour autre chose qu’un genre de niche... :)
    C’est vraiment dommage que Zettai Zetsumei Toshi 4 ne soit pas sorti, à mon humble avis. Qu’il soit retardé, je comprends bien, mais je ne pense pas que ça fasse du mal à qui que ce soit d’y jouer... Je dirais même que, la série s’étant toujours caractérisée par une critique de l’administration et des sociétés privées sur des secteurs sensibles, il aurait tout à fait intéressant de créer une vraie critique et d’accuser un peu les acteurs (y compris en glissant dans la colère) de ce drame, quitte à mettre la clé sous la porte juste après. :)

    Ton image avec les flammes et les grandes échelles me fait penser qu’il existait aussi des jeux de sapeurs pompiers comme FireFighter F.D 18. Mais d’après ce que j’en sais, la morale du jeu était douteuse, avec un sens des priorités douteux : valait mieux sauver les biens matériels des gens aisés que sauver la vie des personnes pauvres, ai-je entendu...

  • Laurent Le 5 décembre 2011 à 11:07

    Et je parie que tu avais lu cette critique de Fire Fighter sur feu Planetjeux, sous la plume de Tony Fortin ;-)

    Après sans former un genre à part entière la catastrophe s’invite parfois dans des jeux mainstream comme Splinter Cell, Alone in the Dark ou... Super Mario Galaxy ^^
    Concernant Zettai 4, honnêtement je crois qu’on entre dans une dimension culturelle parallèle. Irem ne pouvait sans doute pas faire autrement.

  • Tony Le 5 décembre 2011 à 17:37

    Mais euh les loulous, c’était pas Fire Fighter mais Fire Department.

    http://planetjeux.net/index.php3?id...

  • Alexis Bross Le 5 décembre 2011 à 18:40

    Ah bah, j’ai bien fait de parler...
    1) je me souviens désormais où est-ce que j’avais eu cette info.
    2) maintenant je sais que je ne parlais pas du bon jeu !

  • Laurent Le 6 décembre 2011 à 09:49

    Ah oui pardon, j’ai jamais été très calé en simulations de pompiers ^^

Laisser un commentaire :

Qui êtes-vous ? (optionnel)
Ajoutez votre commentaire ici

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

© Merlanfrit.net | À propos | web design : Abel Poucet