Sous les pixels, la plage !

Earth Defense Force 2017

Holiday in France

Le soleil, le sable et la mer ont depuis longtemps démontré leurs vertus propices au tourisme de masse. Les niveaux côtiers de Earth Defense Force 2017, troisième déclinaison canonique de la série de simulations de sauveur du monde signée Sandlot, respectent pleinement cet état de fait… tout du moins à leur manière. A l’instar des pires franchouillards se boursouflant subitement d’importance dès qu’ils franchissent la moindre frontière, les touristes tiennent fermement à se faire remarquer : car de transport gigantesque, gabarit imposant, peau luisante - l’huile de graissage, sans doute - et déclenchement des hostilités pour bien faire comprendre que tel ou tel carré de sable leur appartient et merci de déguerpir avant que leurs poings lumineux ne disent bonjour à votre pif. Ils n’ont même pas songé à se laver, comme en témoignent les nombreuses mouches qui s’empressent de sortir du car en premier : elles-mêmes ne les supportent plus ! Cela ne découragera guère les marchands ambulants, bien décidés à profiter de la belle saison, s’activant à grands renforts de cris mélodieux tels que « Mitraillette ! Grenades ! Fusil à pompe ! Snipe ! Roquettes ! Missiles ! Ils sont beaux mes missiles ! Qui veut un beau missile guidé dans sa mouille ? ».

On en conclura que les extra-terrestres peuvent contribuer à l’équilibrage de la balance des comptes courants, bien que cela induise quelques impondérables légèrement plus délicats à subir qu’une température de quarante degrés à l’ombre. Les mouettes n’ont pas fini de se marrer.

Voir aussi : le premier niveau d’Assault Heroes, alternative 2.5D motorisée, bien que les plus kamikazes puissent s’improviser petits pédestres n’importe quand. Qu’ils gardent simplement à l’esprit qu’ils seront morts avant de pouvoir bronzer.

Il y a 0 Message pour "Holiday in France"

Laisser un commentaire :

Qui êtes-vous ? (optionnel)
Ajoutez votre commentaire ici

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

© Merlanfrit.net | À propos | web design : Abel Poucet