La criée

Tomodachi Life

Frigide Nintendo

"Nintendo refuse de voir ses personnages de même sexe se marier", "Nintendo rules out same-sex relationships for Tomodachi Life", "Nintendo refuses to allow same-sex relationships"... Les titres fleurissent un peu partout ces derniers temps, brassant de l’air sans chercher à comprendre les raisons derrière cette décision condamnable.

Méchant Nintendo, méchant ! L’année dernière sortait au Japon Tomodachi Life, un simulateur de vie rigolo et délirant entre Animal Crossing et Les Sims qui avait fait plus d’un million de ventes. Il y a quelques mois, à l’annonce de la sortie du jeu en Occident, un jeune Américain avait décidé de lancer une campagne appelée Miiquality [1] (Mii + Equality) pour pousser Nintendo à rendre possible les relations et mariages entre personnes du même sexe.

À quelques semaines de la sortie occidentale, prévue pour le 6 juin, Nintendo vient d’annoncer dans un communiqué de presse poli et glacial qu’aucune modification ne sera faite. Les sites spécialisés attaquent alors relativement fort puisque pour eux Nintendo "refuse", "interdit", "écarte" les relations avec les personnes du même sexe. L’immense majorité des articles publiés jusqu’à présent alternent entre la communication de Nintendo et les informations de la campagne Miiquality ; ces articles se retrouvent aujourd’hui repris sur des médias généralistes (Rue89 hier matin par exemple) et sur les réseaux sociaux, dans ce toujours terrifiant téléphone arabe qui dilue et déforme au fur et mesure les faits.

Il faut signaler les deux articles de Polygon : le premier est similaire à ceux des autres sites ; quant au second, un "opinion piece", il est écrit par Samantha Allen, une bloggeuse féministe déjà vue sur Kotaku ou The Huffington Post. Dans son texte, écrit dans un style grandiloquent, elle n’évoque jamais ni les problèmes techniques, ni l’origine de Nintendo ; elle semble oublier que le jeu est à l’origine fait pour les Japonais et par des Japonais. Pourtant ce qu’elle défend est juste, totalement et entièrement juste, et face à elle les arguments de Nintendo sont ridicules.

Alors que se passe-t-il réellement ? Au moment où Tomodachi Life a été annoncé en Occident, il était de toute façon déjà trop tard pour changer quoi que ce soit dans le code. Il a même sans doute été dévoilé alors que la traduction était déjà été largement avancée, voire même terminée, pour permettre le travail du marketing. La modification de cet élément de game design — seuls un homme et une femme peuvent s’aimer, se marier et avoir des enfants — ne peut pas se faire simplement par le truchement d’une ligne de code ou le rajout d’un bouton. Ce n’est pas comme ça que ça marche et aucun article ne semble y prêter attention.

Si l’on écarte l’idée magique des Sims où les enfants apparaissent après des bisous, cela pose même de passionnantes questions de game design : comment gérer la conception d’un enfant entre deux hommes ou deux femmes ? Faut-il rajouter une agence d’adoption ou bien la possibilité d’avoir recours à une mère porteuse ? Comment les enfants appellent leurs deux mamans ou leurs deux papas ? Autant de problématiques évoquées et discutées régulièrement dans notre Assemblée nationale, dans nos médias, dans nos rues et dont nous n’avons même pas toujours trouvé les solutions. Là, encore une fois, aucun article ne semble y prêter attention.

Les Sims (1999) avait plus ou moins réussi à gérer le problème, selon les épisodes. Le premier ne permettait pas réellement de se marier mais l’adoption était possible par n’importe qui, à condition de n’avoir pas déjà eu affaire aux services sociaux. Le deuxième épisode (2003) permettait aux couples de personnes du même sexe de profiter d’une union spécifique, similaire à notre Pacs. Dans le troisième volet (2008) de la série, tous les couples pouvaient se marier en grande pompe et il n’y avait aucune différence entre couples de sexes différents ou de même sexe.

Alors oui, Tomodachi Life reste un divertissement. Nintendo le rappelle dans son récent communiqué de presse, où il souligne comme pour s’excuser que le jeu n’est pas "un commentaire sur la société". Et c’est sans doute là que Nintendo commet la plus grosse erreur. Il a cru pouvoir faire un simulateur de vie qui ne soit pas porteur de sens, qui ne soit qu’un objet divertissant, fun, sans lien avec la réalité. C’est impossible, et dans ce cas précis, douloureux.

Même à travers cette absence de feature, Tomodachi Life en dit long… Long sur la société japonaise, clairement décalée par rapport à la nôtre (quoique…). Il en dit long sur le jeu vidéo en général, qui continue à reproduire bêtement l’hétéronormalité la plus vieillotte — un papa et une maman mariés, des enfants. Il en dit enfin très long sur notre besoin de voir le jeu vidéo évoluer et se mettre enfin à refléter ce qu’est notre société aujourd’hui, même quand il s’agit de s’amuser avec.

Fallait-il que Nintendo rajoute des relations entre personnes du même sexe dans Tomodachi Life ? Oui. Est-ce que c’est possible actuellement ? Non, ou en tout cas pas sans retourner en développement et pas sans retarder la sortie du jeu. Est-ce que ce devra être une amélioration importante et nécessaire pour un prochain épisode qui ne tardera pas à venir en cas de succès ? Oui. Faudra-t-il sortir sa fourche et sa torche si ce n’est pas le cas ? Totalement et je serais en première ligne.

Mise à jour de l’article : Eurogamer a reçu le 9 mai un mail de Nintendo itself présentant des excuses et expliquant que modifier le jeu est trop complexe à faire, même en patch après la sortie. Ils promettent aussi que Nintendo "fera tout son possible pour produire une nouvelle expérience de gameplay plus ouverte et plus représentative de tous les joueurs."

Légende urbaine : Nintendo aurait patché la version japonaise qui, à cause d’un bug, permettait d’épouser quelqu’un du même sexe. Ce n’était en fait qu’une image de deux personnages habillés en garçon mais bien de sexes différents (source).

Notes

[1] Voir le Tumblr officiel de Miiquality malheureusement un peu vide.

Il y a 56 Messages de forum pour "Frigide Nintendo"
  • Roots Le 9 mai 2014 à 11:07

    Et puisque le bug de la version japonaise n’en était pas un, et qu’il n’a donc pas été corrigé, j’imagine qu’on pourra toujours voir des couples homos dans la version occidentale. Mais comme le titre se veut encore plus délirant qu’un Sims, quitte à se marier avec n’importe qui (je crois qu’on ne choisit pas du tout), c’est clair qu’il aurait été mieux d’y aller franchement. Je préfère me marier avec le Mii d’un pote que celui de ma mère, perso. ;)

  • Anthony Jauneaud Le 9 mai 2014 à 11:09

    Il faudra pour cela se créer spécifiquement des Miis femmes mais qui ressemblent à des hommes... Enfin ça ne résout aucun problème :)

  • SkyzoQuiche Le 9 mai 2014 à 11:15

    Merci, je ne connaissait pas l’histoire.

    Y a-t-il la possibilité de divorcer et d’élever seul ses enfants ? ou d’organiser une garde alternée ? Peut-on aller jusqu’au tribunal et se fâcher violemment avec l’ex-être aimé ? Peut-on voir son père adoptif mourir d’une leucémie à 36 ans et en souffrir socialement toute sa vie ?
    Si non, je sortirai également fourche et torche pour les faire implanter dans le 2.0...

  • Anthony Jauneaud Le 9 mai 2014 à 11:27

    Pour la petite histoire, qui n’a pas vraiment sa place dans l’article... Lors de mon travail de narrative designer sur un jeu qui sortira en 2014 si tout va bien, j’ai dû batailler pour permettre aux joueur et aux joueuses de pouvoir déclarer être en couple avec un homme ou une femme.
    Ce n’était pas parce que les gens de l’équipe étaient d’affreux homophobes assoiffées de sang. Simplement ils n’y avaient pas pensé ; ils étaient tous hétérosexuels.

    Il a fallu revoir une partie du game design pour permettre que cette option soit possible.

    Avec le recul, je regrette que le joueur soit obligé de choisir son sexe (homme ou femme) sans pouvoir avoir d’autres options. Mais ça sera pour un prochain projet.

  • roger Le 9 mai 2014 à 11:51

    C’est une question intéressante parce qu’elle invite à se demander jusqu’à quel point un jeu doit se conformer aux évolutions sociétales de la vraie vie. J’ai l’impression qu’en quelque sorte il est jugé légitime voire nécessaire qu’un jeu évoquant le réel, même sous forme un peu fantaisiste, reprenne en son sein les évolutions. C’est parce que le jeu ici présent parle de nous qu’il doit reprendre les règles auxquelles nous sommes astreints ou dont nous bénéficions selon le point de vue. C’est pas aburde, tant qu’on reste centrés sur notre occident libéral (et encore, tout l’occident libéral n’autorise pas le mariage homosexuel).
    Le problème c’est qu’il y a plusieurs "nous"... Pour ma part je ne suis pas contre le mariage homosexuel, il me semble juste et ne fait de tort à personne. C’est ce que semble juger la majorité des français. Mais qu’en pensent les Russes ? Les Chinois ? Les Iraniens ? :D
    Et s’ils trouvent que pour le coup ça ne colle pas à leur modèle de société ? Quant aux japonais, puisqu’il s’agit d’un jeu japonais : ils devraient prévoir le mariage homosexuel in-game par égard pour nous alors qu’il ne figure pas dans leurs lois ?
    Autant le fait ne ne pas le prévoir s’il était courant dans leur pays me semblerait plutôt rétrograde, autant exiger d’eux un acte qui du coup relève du militantisme me semble assez curieux.
    Pour en revenir à la conception étroitement occidentale du "nous", je trouve par ailleurs que les frontières sont floues entre les univers dont on serait en droit de demander qu’il reflètent le libéralisme moderne des mœurs. Une société virtuelle qui ressemble à la notre devrait permettre le mariage homosexuel, soit. Une société un peu comme la notre mais futuriste ? Une société médiévale fantastique ? Parce que si on avait un simulateur de société médiévale, je suppose que personne de bon sens ne demanderait d’y voir figurer la possibilité de mariages homosexuels...

  • SkyzoQuiche Le 9 mai 2014 à 12:06

    J’étais personnellement plus choqué que la différence ne soit marquée que par un "simple" mariage homosexuel. La notion de couple implique de la sexualité, de l’amour et des enfants, les 3 répartis de façon différente selon les couples, et ce, dans n’importe quelle langue.
    Résumer les difficultés et bonheurs d’un couple par un simple mariage, qu’il soit homosexuel ou non, est déjà synonyme de naïveté et véhicule une image simpliste à nos petites têtes blondes (car n’oublions pas que les blogueurs trentenaires ne sont pas le cœur de cible de Nintendo).

    Disney a déjà opéré un virage bienvenu et plutot réussi dans ses dernières productions en relayant les réalités sociales du monde moderne. Le Japon est réputé plutôt conservateur et traditionaliste, mais on ne peut qu’espérer le même tournant.

  • Laurent Braud Le 9 mai 2014 à 12:30

    Le problème c’est qu’il y a plusieurs "nous"... Pour ma part je ne suis pas contre le mariage homosexuel, il me semble juste et ne fait de tort à personne. C’est ce que semble juger la majorité des français. Mais qu’en pensent les Russes ? Les Chinois ? Les Iraniens ? :D

    Exactement. Qu’est-ce que Tomodachi Life ? Est-ce que c’est un jeu japonais sorti et traduit dans d’autres pays, auquel cas on ne peut pas lui reprocher d’avoir les valeurs d’une autre culture ? ou est-ce un jeu international ? Mais cette option a l’air bien fumeuse.

    Si le jeu sort en Indonésie, faut-il nécessairement qu’il permette la polygamie ?

  • Chloé Le 9 mai 2014 à 13:20

    "Si l’on écarte l’idée magique des Sims où les enfants apparaissent après des bisous, cela pose même de passionnantes questions de game design : comment gérer la conception d’un enfant entre deux hommes ou deux femmes ? Faut-il rajouter une agence d’adoption ou bien la possibilité d’avoir recours à une mère porteuse ? Comment les enfants appellent leurs deux mamans ou leurs deux papas ?"

    Pour avoir la chance de jouer actuellement au jeu, là aussi, les enfants apparaissent comme par magie. Une fois mariés (oui, c’est la condition obligatoire pour avoir un bébé dans le jeu), le couple finit au bout d’un certain temps par appeler le joueur afin de lui présenter son enfant. Rien n’indique auparavant que la femme est enceinte, et rien ne dit non plus que l’enfant n’a pas été adopté (même si les traits du bébé sont un mélange aléatoire de ceux de ses parents - ce qui a donné un résultat ignoble pour le premier enfant que j’ai eu dans le jeu, mais c’est une autre histoire). Du coup, ça ne me paraît pas compliqué de faire apparaître des enfants pour un couple homosexuel sans entrer dans les détails, vu que la dimension "comment il est arrivé"’ est totalement occultée.

    Il faut aussi garder en tête que Tomodachi crée des couples de manière aléatoire, le joueur n’a qu’assez peu de prise sur les relations amoureuses - et c’est d’ailleurs ce qui fait tout le sel du jeu ; je me marre bien de voir deux de mes collègues roucouler ensemble. Mais vu toutes les polémiques autour du mariage pour tous, on peut aisément imaginer le tollé si le jeu mettait en couple le joueur avec un ami du même sexe, alors que ça lui est totalement impensable. "Oh, suis pas un PD moi" ou "Nintendo pervertit nos enfants avec son île de Sodome", etc etc. Mais là encore, ça ne me paraît pas très compliqué à éviter. L’éditeur de Mii du jeu prévoit déjà des options pour éviter que l’on se retrouve en couple avec un membre de sa famille ou avec un enfant. On doit en effet indiquer si le Mii est adulte ou enfant (hop, adios les relations pédophiles) et si le Mii a un lien de parenté avec le joueur dans la vraie vie (hop, adios les relations incestueuses). Il suffirait donc d’ajouter une question assez simple de type "Ce Mii rêve de se marier avec 1) un homme 2) une femme 3) n’importe" pour que le joueur indique quel personnage pourra ou non avoir des relations homosexuelles, sans entrer dans les détails gay/trans/bi/cis-hétéro etc.

  • Activia Le 9 mai 2014 à 13:45

    Je comprend pas certain combat, ça me dépasse...
    Sortir "les fourches" parce qu’il n’y a pas de mariage gay dans un jeux vidéo... débile non ? Après, Nintendo n’a pas forcément les bonnes raisons mais c’est culturel et roger à très bien expliqué cela.
    Si vous voulez vous donner de l’importance cherchez un autre combat, je pense qu’il y a des causes plus importante à défendre comme la faim dans le monde ^^, ou même l’homophobie, mais la vrai. Celle qui a un vrai impact sur la vie quotidienne.
    Et je rajouterai, "si t’aimes pas, t’achètes pas et puis c’est tout"

  • Bengali Le 9 mai 2014 à 14:14

    @Activia :
    Je suis de ceux qui pensent que les avancées se font par des immersions philosophiques dans notre quotidien, par un respect des autres. Cet article vient corroborer cette pensée, car offrir cette possibilité c’est tout simplement respecter l’ordre des choses déterminées mais non définies.

  • Activia Le 9 mai 2014 à 15:46

    @Bengali
    Mais ne pas mettre ces choses ne veut pas dire ne pas respecter l’ordre des choses déterminées mais non définies, pour reprendre votre formule. Et c’est justement pour cela que je trouve le "combat" dénué d’intérêt. Si ils le mettent tant mieux, ça satisfera certains joueurs. Sinon tant pis, il n’y a pas de quoi s’ insurger et crier au scandale.

  • Maelyra Le 9 mai 2014 à 15:49

    @Activia si c’est culturel alors tout va bien si j’ai bien compris ?

    Vous savez peut-être qu’il n’y a pas encore si longtemps la pédophilie était culturelle au Japon. Je vais citer l’exemple de Chiaki Kuriyama (actrice interprétant Gogo Yubari dans Kill Bill, à savoir l’étudiante armée de son fléau d’arme) qui posait nue à l’âge de 13ans. En effet, en 1997, la pornographie infantile n’était pas interdite au Japon. Mais oui c’était culturelle donc tout va bien ?

    Qu’êtes vous prêt à accepter dans la mesure où ce serait culturel ?

    Par ailleurs, je pense que donner une visibilité aux personnes homosexuelles aider à lutter contre la "vraie" homophobie (au passage, merci de m’apprendre qu’il y avait de la fausse homophobie). Les gens ont tendance à avoir peur voire de haïr ce qu’ils ne connaissent pas, je ne crois donc pas que c’est en rendant invisible ces personnes que l’on va les aider.

    De surcroît, est-il impossible de lutter à la fois contre la faim dans le monde et contre l’homophobie ? Je ne sais pas si vous êtes hétérosexuel-le ou homosexuel-le. Mais dans le cas où vous seriez hétérosexuel-le, n’est-ce pas un peu facile de dire qu’il y a des causes plus importantes et que du coup il ne faudrait pas nous en soucier ? Et pourquoi ne serait-ce pas si important ? Parce que cela ne vous concerne pas ? En donnant de la visibilité aux couples homosexuels cela montre que ce n’est pas quelque chose d’anormal. C’est pourquoi en diffusant ce genre de modèle on montre aux adolescents homosexuels qu’ils ne sont pas eux-mêmes anormaux. Je pense que vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a un taux élevé de tentative de suicide parmi les jeunes homosexuels, peut-être devriez-vous vous demander pourquoi ?

  • Anthony Jauneaud Le 9 mai 2014 à 16:00

    Pour en revenir à la conception étroitement occidentale du "nous", je trouve par ailleurs que les frontières sont floues entre les univers dont on serait en droit de demander qu’il reflètent le libéralisme moderne des mœurs. Une société virtuelle qui ressemble à la notre devrait permettre le mariage homosexuel, soit. Une société un peu comme la notre mais futuriste ? Une société médiévale fantastique ? Parce que si on avait un simulateur de société médiévale, je suppose que personne de bon sens ne demanderait d’y voir figurer la possibilité de mariages homosexuels...

    Ce que je trouve amusant c’est que dans l’immense majorité des œuvres culturelles non réelles, les valeurs sont pourtant les mêmes : les femmes aux fourneaux et les hommes se battent. Comme si nous étions capable d’imaginer un monde avec de la magie mais pas avec le droit de vote pour les femmes...

    Cela dit je suis tout à fait d’accord pour dire que Tomodachi Life est un jeu japonais et doit être traité comme tel ; reste que la réponse de Nintendo est d’une rare bêtise et montre bien qu’ils n’ont pas compris que leurs jeux ont du sens, qu’ils le veuillent ou non.

    Pour avoir la chance de jouer actuellement au jeu, là aussi, les enfants apparaissent comme par magie. Une fois mariés (oui, c’est la condition obligatoire pour avoir un bébé dans le jeu), le couple finit au bout d’un certain temps par appeler le joueur afin de lui présenter son enfant.

    Oui, bon, ils ont de moins en moins d’excuses.

    Si vous voulez vous donner de l’importance cherchez un autre combat, je pense qu’il y a des causes plus importante à défendre comme la faim dans le monde ^^, ou même l’homophobie, mais la vrai

    Merci Activia de nous fournir une liste des vrais combats, par ordre de priorité. Cordialement, veuillez agréer, etc.

  • Activia Le 9 mai 2014 à 18:54

    @Maelyra sur le côté culturel vous marquez un point j’avais pas pensé à ça. Aujourd’hui encore c’est quelque chose qui me repousse dans l’animation/manga et le jeux video. Cette habitude de mettre des fillettes avec d’énorme seins et de dire qu’elles ont 18 ans mais je ne savais pas que la pornographie n’étais pas interdite jusqu’à 1997. Mais je pense qu’il faut quand même prendre en compte le pays d’origine et accepter certaine chose.

    (au passage, merci de m’apprendre qu’il y avait de la fausse homophobie).

    Quand je parle de vraie homophobie je ne l’oppose pas à la fausse mais à l’absence d’homophobie. (cf ma réponse à Bengalie)
    Et c’est ça que j’ai voulu dire depuis le début. On peut à la limite critiquer le fait qu’il n’y ai pas de mariage gay avec les arguments que vous avez donner, dire que sa aurait été mieux (pas forcément d’accord mais c’est un autre débat)... mais en aucun cas je vois ici une raison de crier au scandale, de faire des pétitions et des manifs.

    De surcroît, est-il impossible de lutter à la fois contre la faim dans le monde et contre l’homophobie ?

    Merci Activia de nous fournir une liste des vrais combats, par ordre de priorité. Cordialement, veuillez agréer, etc.

    Cela à peut être mal été compris mais si j’ai mis un smiley "heureux" (^^) c’est pas parce que la faim dans le monde me réjouit mais justement pour indiquer que je plaisantais et que j’ai pris un exemple extrême et c’est d’ailleurs pour ça qu’il y a une suite où l’homophobie est au même plan parce que justement cet ordre de priorité est différent pour chacun et oui je pense qu’il y a un ordre de priorité.

  • Kirkou Le 10 mai 2014 à 00:35

    Cet article est une blague ?
    Je suis d’accord avec l’idée de détails culturels utiles et positifs pour une société. Mais là, partant d’un jeu-vidéo de Nintendo, vous êtes à deux mots de parler d’homophobie ? À rendre toute création/représentation culturelle amputée de quelque chose... Vous trouvez ça bien, réellement ? On devrait s’offusquer de voir des films où l’on voit des couples figurants ne comprenant pas un couple gay/lesbien, un couple métissé, un couple à grande différence d’âge, un couple de personnes handicapées, etc. Ces lobbies de folie. Sortez-en. De plus, vous ne savez pas de quoi vous parlez.
    Vous êtes aussi extrêmes que ceux que vous dénoncez. Vous voyez le mal partout, cherchez une pseudo-avancée dans un acharnement lobotomisant.
    Sans doute êtes-vous pro-discrimination positive. Vous êtes ridicules, et à blâmer.

  • Anthony Jauneaud Le 10 mai 2014 à 09:58

    Vous êtes aussi extrêmes que ceux que vous dénoncez. Vous voyez le mal partout, cherchez une pseudo-avancée dans un acharnement lobotomisant.
    Sans doute êtes-vous pro-discrimination positive. Vous êtes ridicules, et à blâmer.

    Quelque chose me dit que vous êtes un blanc hétérosexuel valide…

  • Kanedo Le 10 mai 2014 à 11:55

    "Ce que je trouve amusant"

    Perso ce que je trouve très amusant, c’est qu’on sorte l’argument de l’occident "libéral" et "progressiste" comme si il n’était qu’un bloc uniforme alors qu’une bonne partie des sites alimentant la polémique sont des sites anglais ou américains...pays dont le chemin vers le mariage gay est loin d’être terminé. -)
    (J’attends impatiemment le com’ a base de Lévi-Strauss mal digéré)

  • Maelyra Le 10 mai 2014 à 12:13

    @Kanedo

    Pour ce qui est du Royaume-Unis, ils ont certes fait passer la loi sur le mariage homosexuel plus tard que nous mais chez eux il n’y a pas eu de manifestation dans la rue pour refuser des droits à une certaine partie de la population. Par ailleurs, l’adoption pour ces mêmes couples est valable depuis 2005.

    Pour ce qui est des Etats-Unis en revanche, il y a encore du chemin à faire et au vu du conservatisme de certains Etats... la situation risque de mettre un certain temps avant de changer.

    @Kirkou
    C’est vous qui êtes à blâmer. Qui a parlé de s’offusquer si dans un film on ne voit pas de couple homosexuel etc à part vous ? Toutefois, le problème c’est que l’on en voit jamais ou presque. Mais ici on débat sur le jeu vidéo il me semble ?

    Qui vous dit que l’on ne sait pas de quoi on parle ? Qui êtes-vous pour nous juger et condamner chez nous une certaine ignorance alors que vous ne nous connaissez absolument pas ?

    Vous dites qu’on voit le mal partout, mais je pense surtout une chose. Toute comme l’avance @Anthony Jauneaud "Quelque chose me dit que vous êtes un blanc hétérosexuel valide" et je rajouterais cisgenre. Pour une fois on ne parle pas de vous mais des personnes homosexuels alors ça vous dérange ? Vous n’aimeriez qu’on ne parle que de VOUS et de VOS problèmes peut-être ? Dans ce cas, je ne vois vraiment pas pourquoi vous vous offusquez car c’est ce que l’on fait déjà dans 90% des cas.

    Jusqu’à présent nous étions plutôt dans des discussions calmes pour apporter des arguments alors pourquoi venir nous inonder de vôtre haine ? Entre nous, il me semble que le plus extrémiste ici c’est vous !

  • Kirkou Le 10 mai 2014 à 13:26

    Je suis allé deux minutes sur liberation.fr, le premier média qui m’est venu à l’esprit. Un seul site. J’ai cliqué sur Société. Outre les sous-catégories "Mariage pour tous" et "Bataille du genre", je vois, sur la droite : « articles les plus partagés : #1 ─ Flaubert, Balzac, faut-il parler de l’homosexualité des hommes célèbres ? »
    On en parle, en ce moment. Si cela se tasse avec le temps et qu’un gain de respect et de tolérance envers l’homosexualité s’avère acquis, tant mieux. Mais c’est un autre débat.
    Juste, 10% d’articles sur les homos, 90% sur les hétéros dans les médias de masse (d’après vos calculs), ok. Juste, vous semblez désirer inverser la tendance. C’est stupide.
    Je concède avoir réagi avec colère. Mais on parle de lobbies là. Où tout est déraison. Je n’ai pas lu que des propos mesurés ici. Voir une agression idéologique dans un manque virtuel, c’est quand même fort.
    J’aurais naturellement reçu positivement la possibilité d’un mariage unisexe. Maintenant, si ça n’y figure pas, je laisse cette liberté aux créateurs. Peut-être disent-ils quelque chose d’une société, mais, pour sûr, ils ne portent pas de message politique.
    Enfin, remballez vos condamnations clichées, racistes et méprisantes (ce qui prouve ce que je disais plus haut) : je suis bel et bien blanc, mais pas hétéro. Dépassez autant que vous le pouvez votre condition, bon sang. Être homo c’est forcément supporter une paranoïa ? Être hétéro c’est forcément être homophobe ? C’est très étriqué comme jugement...

  • Anthony Jauneaud Le 10 mai 2014 à 13:41

    Première fois en un an et demi que je me trompe et j’en suis désolé (et ravi).

    Bon, je ne vais pas revenir sur le reste de votre message qui n’a pas sa place ici (et qui tombera forcément dans le très personnel entre vous et moi) mais juste sur ça :

    Peut-être disent-ils quelque chose d’une société, mais, pour sûr, ils ne portent pas de message politique.

    C’est là l’erreur. Toute œuvre porte quelque chose, volontairement ou pas volontairement. Ce jeu et le communiqué de presse de Nintendo disent aussi quelque chose. Quelque chose de problématique, de honteux, d’important à soulever.

    Mon avis est clair et simple : je ne veux pas que ma communauté s’intègre à celle des hétérosexuels (et donc s’y dissolve), je veux qu’elle existe à part mais attenante, qu’elle existe sans heurts, sans insultes, sans pression.

  • Maelyra Le 10 mai 2014 à 13:43

    @Kirkou je ne souhaite pas une inversion comme vous dites. Je dis juste que quand on commence à en parler un peu trop, j’entends des gens dire "bon y’en a marre là quand même, on entend parler que des homos", et ceux notamment lors des débats sur le mariage.

    Enfin, je n’ai jamais dit personnellement que les concepteurs du jeu étaient homophobes. Cependant le fait que l’on puisse "oublier" une partie de la population de manière consciente ou non cela révèle tout de même quelque chose au niveau de la société.

    Je ne crois qu’il soit possible de dire qu’un jeu n’est pas politique. Il me semble que le jeu vidéo tout comme les autres productions culturelles sont influencés par la société dans laquelle il a été produit. De fait, il serait comme une photographie à un instant donné d’une société donnée.

    Simple curiosité... vous me demandez de m’éloigner de ma condition, mais quelle est, selon vous, "ma condition" ?

  • Kirkou Le 10 mai 2014 à 14:15

    Anthony, l’idée est intéressante. Au lieu de « porter un message politique » (il va sans dire que tout œuvre en porte, sciemment ou non), j’aurais dû utiliser « mener un combat ». C’est là, à mon sens, la nuance.
    Oui, Maelyra, forcément, une œuvre s’inscrit dans un contexte socio-historique et reflète (photographie plus ou moins opaquement) la société qui l’a produite.
    Sinon, par "votre condition", j’attribuais volontairement au "votre" une dimension générale. Je crois au déterminisme, mais je ne supporte pas qu’on fasse des raccourcis grotesques, associations d’idées voulant que « il déteste un site comme yagg qu’il trouve égotique et malsain, donc il est hétéro, et homophobe, ou l’inverse ». Ce qui était plus ou moins arrivé en haut.
    Sur ce, merci pour cet échange, et excusez la virulence de ma première intervention. Ce qui compte c’est le libre débat et le respect absolu.
    Cordialement.

  • Kanedo Le 10 mai 2014 à 14:33

    "Pour ce qui est du Royaume-Unis, ils ont certes fait passer la loi sur le mariage homosexuel plus tard que nous mais chez eux il n’y a pas eu de manifestation dans la rue pour refuser des droits à une certaine partie de la population."

    Seulement en Angleterre et au Pays de Galle.
    ’fin ce que je voulais montrer, c’est que ce "nous" occidental pour qui le mariage gay était "normal" me semble assez factice.

  • Kanedo Le 10 mai 2014 à 14:41

    D’ailleurs funfact, il me semble Harvest Moon DS proposait de se marier un personnage du même sexe que le personnage principal, cette fonction a été enlevé des versions occidentales du jeu pour éviter la polémique et de laisser l’age conseillé du jeu a un niveau relativement bas.

  • Nicolas Turcev Le 10 mai 2014 à 23:17

    Bonne analyse à chaud, je suis on ne peut plus d’accord.

  • meduz’ Le 11 mai 2014 à 11:46

    Je propose que les commentaires d’ici se disputent avec les commentaires de http://www.nintendomaine.com/nouvel...;; vous devriez avoir terminé pour la sortie de Mario Kart 8. :D

    (Je partage l’avis de Roger, sinon).

  • Le 11 mai 2014 à 20:32

    Sinon dans le sens inverse : les Sims en Russie.

  • robert Le 11 mai 2014 à 21:21

    jme souviens que dans un Super Mario RPG, on pouvait trouver un objet étrange appartenant à peach, je peux assurer que la version jap était bien plus explicite dans la description de l’objet. faut il se lever contre cette révoltante pudibonderie occidentale ? qui veut hypocritement cacher une forme de sexualité comme une autre en 2014, j’ai nommé la monosexualité.
    nous, les monosexuels, souffront d’autant plus que nous vivons notre relation tout à fait seul.
    Un peu plus de visibilité me redonnerait confiance en moi car l’art reflète la société, si la société accepte l’art qui m’accepte, je pense que je pourrais enfin m’épanouir dans ce joli monde et ne plus craindre le regard de l’autre lorsque je lui sers la main.

  • Landy Le 12 mai 2014 à 00:18

    L’avantage d’Animal Crossing par rapport à Tomodachi Collection c’est qu’il ne promeut aucune forme de couple ou de famille. Il est de ce seul fait plus intemporel que les jeux de simulations plus traditionnels qui subiront très facilement les aléas des évolutions de mœurs en matière de famille voire d’interactions sociales (si aujourd’hui une relation polyamoureuse institutionnalisée semble impossible, la sera-t-elle dans 10 ou 20 ans ?).
    Nintendo n’a jamais été progressiste et est parfois bien rétrograde. je donnerai comme exemple Pandora’s Tower, le personnage d’Elena est juste un sacré cliché de la fille dévouée qui passe sa vie aux fourneaux, à faire la lessive, faire de la lecture (bref des activités de "filles") et qu’il faudra la couvrir de cadeaux façon dating sim pour avoir la fin la plus intéressante, ça met un vrai gros malaise... Cela surpasse de loin les clichés de la fille en détresse que le gros méchant a capturé.
    J’aurai pu citer comme exemple Fire Emblem Awakening qui est significatif de leur côté rétrograde, alors que dans certains FE certaines idylles homosexuelles étaient sous entendues comme par exemple l’ending de couple entre Lucius et Raven (FE7), ou l’amour que portait Jarod à son sous-fifre (le boss final de la 1ère partie de FE10).

  • robert Le 12 mai 2014 à 08:52

    les femen pourraient surement nous aider contre ce phallocrate de miyamoto

  • Bengali Le 12 mai 2014 à 11:21

    Les Sims en Russie : j’ai éclaté de rire. Toute cette hypocrisie dés-humanisée est pathétique. Chatte, bite, baiser, cul. Cette époque fera partie de l’Histoire, comme les précédentes. Remplie par ses erreurs.

  • Maelyra Le 12 mai 2014 à 17:03

    @Robert j’aimerais bien savoir pourquoi vous ramenez cette question au femen et cela montre votre ignorance de la question féministe. Aussi surprenant que cela puisse vous paraître les femens sont loin d’être le seul mouvement et leurs idées ne sont pas partagés par tous-tes les autres mouvements féministes.

    Certes, les médias ne parlent que d’elles mais il faudrait peut-être veiller à s’élever au dessus du niveau du JT de TF1...

  • Maelyra Le 12 mai 2014 à 17:11

    Désolé pour le double post mais j’aimerais ajouter juste une chose. Le mouvement des femens n’existe que depuis 2 ou 3 ans alors que le féminisme à une histoire de près de 60ans. Donc ça pourrait être pas mal d’arrêter de les prendre systématiquement pour référence.

  • robert Le 12 mai 2014 à 18:36

    c’était pour te faire sortir de ton trou maelyra ! Les femens sont actives, je te trouve trop passive !
    Comme dirait Anthony Jauneaud, on brasse de l’air là !

  • Dam Le 14 mai 2014 à 13:49

    Heu, le féminisme depuis 60 ans ?
    les mouvements de droits des femmes ça remonte (au moins) à la révolution française...

  • robert Le 14 mai 2014 à 16:56

    @Dam merci d’apporter la preuve du brassage d’air !

    Et pendant ce temps là du côté de chez sony, toujours pour faire dans la nippophobie ! Regardez la présentation des femmes et surtout à quoi elles servent c’est plutôt édifiant... Enfin des exemples comme ça on en trouve à la pelle, en occident également. bref, z’avez pas fini de vous battre contre des moulins à vent ! hein Mae ?! ;)
    https://www.youtube.com/watch?v=w5D...

  • Maelyra Le 14 mai 2014 à 20:56

    Certes Dam mais je parlais de la "deuxième vague".

    Faire dans la nippophobie ? Je ne vois pas qui a fait ça ici... Je n’ai aucun problème avec le peuple japonnais bien au contraire c’est une culture que j’apprécie beaucoup. Cela ne m’empêche pas rester critique envers ce que j’aime.

    Se battre pour l’égalité c’est ce battre contre des moulins à vent ? Si selon toi on a atteint l’égalité dans tous les domaines alors je t’invite à ouvrir les yeux car c’est loin d’être le cas.

  • robert Le 14 mai 2014 à 22:44

    @Mae : Et si robert était un moulin à vent ?
    le problème c’est que tu te bats contre moi !!! alors qu’on est déjà d’accord qui plus est...
    voilà ce qui me fait dire ça...

  • Maelyra Le 15 mai 2014 à 01:34

    Il se pourrait bien que tu sois un moulin à vent. Merci pour ton brasse d’air.

  • Martin Lefebvre Le 15 mai 2014 à 18:09

    Le débat est d’un bon niveau dites donc. Je suis notamment tout à fait convaincu par les brillantes démonstrations de "ah bah vous avez rien de mieux à faire, y’a pas de meilleure cause ?"

    Merci de discuter de l’article dans ses commentaires, sans passer par les invectives de préférence. Ca m’embêterait de devoir fermer les commentaires.

    Merci.

  • robert Le 15 mai 2014 à 20:06

    @martin : A vos ordres Chef !

    @Anthony Jauneaud : Puisque tu ne contestes pas la singularité culturelle du japon (en l’occurrence le tabou encore très prégnant de l’homosexualité en particulier masculine), reproches-tu, une erreur marketing de la part de Nintendo ? A savoir qu’ils auraient dû mieux calibrer leur produit à destination de l’Occident à majorité blanche ? Merci d’avance d’éclairer ma lanterne, j’ai beau m’exprimer dans un français que j’espère convenable, cela ne me protège pas de la bêtise...

  • Kanedo Le 15 mai 2014 à 20:13

    "(en l’occurrence le tabou encore très prégnant de l’homosexualité en particulier masculine)"

    Ce qui explique probablement l’existence d’un marché nippon pour le boy’s love et le yaoi.

  • robert Le 15 mai 2014 à 20:34

    @Kanedo : Le magazine Tetu existe depuis 20ans, ça n’a pas empeché la manif pour tous vingt plus tard

  • robert Le 15 mai 2014 à 20:39

    @Kanedo : Désolé pour le double post mais comprenez que le coeur de cible de Nintendo reste la famille, cellule sociale plus attachée aux traditions que l’individu. S’il te plaît, au nom de Martin, arrêtons de commenter les commentaires qui ne font pas avancer le débat

  • Antho tomodachi life Le 17 juin 2014 à 18:00

    Ce n’est qu’un jeu vidéo fait pour rigoler,c’est pas la vraie vie pas besoin de mettre des mariages gays et lesbiennes !En plus,au Japon,c’est interdit les mariages de même sexe donc nintendo a voulu jouer la sécurité mais je pense qu’ils vont un tomodachi 2 spécial Asiatiques(sans mariages de même sexe)et occidentaux(avec mariages du même sexe). ;)

  • Martin Lefebvre Le 18 juin 2014 à 17:07

    J’ai pas fait beaucoup de mariages, mais celui où j’ai le plus rigolé était entre deux hommes. :D

  • gaga Le 28 juin 2014 à 12:43

    Merci Beaucooup

  • Tomodachilove Le 29 juin 2014 à 17:06

    Comment faire pour que deux Miis se marient rapidement(ps répondez vite urgence :()

  • HUGO Le 17 août 2014 à 14:02

    SALU JE NARIVEU PAS A AVOIR UN BEBE

  • Le 20 avril 2015 à 13:18

    21 bébé que jais de LIBERE DELIVRE

  • Marie Le 23 juillet 2015 à 22:35

    heureusement !!! Dans la vraie vie on nous fait déjà supporter le mariage de même sexe et toutes ces manifestations à la noix alors c’est bon . J’apprécie Nintendo et je l’apprécie encore plus avec cette règle

  • Martin Lefebvre Le 25 juillet 2015 à 09:25

    J’espère que tu vas réussir à "supporter" le prochain Fire Emblem, Marie.

  • Bobophonique Le 26 juillet 2015 à 14:25

    "Heteronormalite vieillotte" : vous avez raison, et à ce titre j’ai toujours trouve scandaleux que dans les zelda, Link se conforme forcément à la norme en courant sauver sa princesse, au lieu d’avoir la possibilité de se carrer tout simplement l’épée dans le fondement. Nintendo a certes le génie de l’ergonomie et de l’habillage, mais ne pipe rien à l’avant-garde.

  • Martin Lefebvre Le 26 juillet 2015 à 22:08

    Tes fantasmes sur le jeune et beau Link n’engagent que toi, Bobophonique.

  • Mimi Mathy Le 28 juillet 2015 à 11:52

    Personnellement, je boycotte tous les jeux où je ne peux pas incarner un transsexuel.
    Ce qui fait que je ne joue qu’à Street Fighter.

    J’hésite à passer à Yoshi’s island (Yoshi est un(e) dinosaure avec un prénom masculin qui pond des oeufs). Est-ce que Birdo est un personnage jouable ? J’ai entendu dire que c’était un garçon qui se prend pour une fille. Il faudrait que je fasse plus de recherche, je n’aimerais pas jouer à un jeu réactionnaire.

  • Cédric Muller Le 3 août 2015 à 13:12

    "Dans la vraie vie on nous fait déjà supporter des mariages du même sexe". Oulalala.

    C’est surtout cette passivité mentale que je condamne, au-dela des discussions où des molécules d’air se font brasser avec une désinvolture surprenante. Je vous regarde, comme dans un zoo, et me convaincs que l’épopée humaine n’a rien d’exceptionnel. Et vous avez réussi à vider les poissons des mers ... c’est le travail de toute votre vie ? S’offusquer des différences, et crier à l’outrage car vous ne voulez pas voir ce détail qui vous dérange ? Ce qui vous dérange, c’est votre incapacité à mélanger les transitions et les états. Ce qui vous dérange ne concerne que vous. Intéressant miroir aux incapacités de chacun, regardez ailleurs.

    (p.ex, moi je m’offusque sur le fait que l’atome d’hydrogène ne comporte qu’un seul électron .... c’est quoi cet ordre universel auto-érotico-centré ?!?). Heureusement qu’il y a la norme qui refuse les marges, heureusement que l’asservi respecte les statistiques de la vraie vie (j’ai hurlé aux rires francs et directs).

Laisser un commentaire :

Qui êtes-vous ? (optionnel)
Ajoutez votre commentaire ici

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

© Merlanfrit.net | À propos | web design : Abel Poucet