Papillotes 2011

10- Reposer en paix

En 2011, les zombies sont devenus aussi pullulants, aussi agaçants, aussi répugnants qu’ont pu l’être les mascottes poilues au milieu des années 90. Oh, je vous entends déjà me dire que l’invasion s’explique par de multiples facteurs. Le zombie, prédécoupé, permet d’exploser de l’humanoïde la conscience tranquille ; son avidité crasse et sa bêtise excusent aisément les imperfections de l’intelligence artificielle ; les zombies, masse de corps désarticulés ont donné à la génération actuelle certains de ses jeux les plus saisissants, de Dead Rising à Left4Dead, j’entends bien. Mais rien, pas même la plume alerte de Mathieu Triclot, qui fait du zombie un emblème de la relation homme-ordinateur, rien dis-je, ne pourra effacer l’odeur pestilentielle qui se dégage de ce corps puant, le corps-zombie qui se décompose sous nos yeux en insupportable cliché.

Car quoi, des dizaines, des centaines de jeux nous envahissent avec leurs carcasses faisandées, qu’on nous sert à toutes les sauces : zombies de l’espace, zombies pirates, zombies cowboys, zombies nazis, zombies yakuzas, zombies de jardin… Même George Romero, l’inventeur du zombie moderne, enchaîne les nanars.

A force, on aurait presque envie de crier au génie quand Robot Entertainment nous ressort des vagues de peaux vertes dans le joyeux Orcs Must Die. Joufflu, costaud, le teint coloré, l’orc pourrait passer pour un nouveau né. S’il vous plaît, messieurs les développeurs, laissez les cadavres reposer en paix, et si vous ne trouvez rien de mieux, ressortez-nous au moins les aliens et les ninjas, les mutants et les mascottes poilues…

Il y a 1 Message pour "10- Reposer en paix"
  • David Niluor Le 26 juillet 2012 à 16:12

    Il y a ceux qui aime jouer à Super Mario et d’autre qui préfère tuer du zombie.
    Comme on dit, si vous n’aimez pas ça n’en dégoûter pas les autres ! J’ai bien compris que ce n’est pas vraiment le fond du problème, mais tant qu’un développeur n’aura pas sorti LE jeux de zombie pour soulager leurs fans, et bien les nanars continueront à pulluler, maintenant avec DayZ la barre est montée d’un cran, il faut dire que le phénomène walkind dead va quand même aider à avoir un peux plus de qualité que de quantité.

Laisser un commentaire :

Qui êtes-vous ? (optionnel)
Ajoutez votre commentaire ici

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

© Merlanfrit.net | À propos | web design : Abel Poucet